PUBLICITÉ

RDC : Vers la sortie de crise dans les conflits de limites entre l’Ituri et le Haut-Uelé

Les gouverneurs des provinces de l’Ituri et du Haut-Uelé accompagnés des autres personnalités sécuritaires, politiques et socio-administratives, réfléchissent, depuis jeudi 05 mai 2022, sur les voies de sortie des conflits des limites administratives qui opposent les chefferies de Kaliko-Omi (Aru) et de Logo Lolia (Haut-Uélé). Cette rencontre interprovinciale se tient à Ariwara, un centre commercial situé dans le territoire d’Aru, en Ituri.

Selon les informations parvenues à POLITICO.CD, il s’agit, tout de même, d’un renforcement des relations interprovinciales et la bonne cohabitation entre les peuples de deux provinces voisines.

Selon Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny, gouverneur militaire de l’ituri, a émis, dans son mot d’ouverture, le vœu de voir que cet échange aboutisse à la stabilité et au rétablissement de la solidarité entre les habitants de deux provinces, tel que prôné le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Tout en condamnant l’incident malheureux du 17 avril dernier dans la localité de Nzinzi en chefferie des Kaliko-Omi (Aru), le gouverneur du Haut-Uélé a également promis son engagement à l’issue de ces pourparlers.

« Nous condamnons toute forme de violence d’où qu’elle vienne par n’importe qui. Nous sommes là pour deux choses : la paix et le développement », a de son côté, déclaré Nangaa Baseane Christophe, dans les propos recueillis par la cellule de communication du gouverneur militaire de l’ituri, et rapportés par la voix de l’Ituri.

D’après toujours nos confrères, un communiqué final va sanctionner cette rencontre qui intervient après celle du mois de mars dernier tenue à Isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uélé, sur les échanges interprovinciaux.

Serge SINDANI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU