PUBLICITÉ

RDC: Recherché pour « offense » au chef de l’Etat, le journaliste Pero Luwara radié de la corporation

La Commission de discipline et d’éthique professionnelle de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) vient d’annoncer la radiation du journaliste, Pero Luwara Claude, directeur général de la chaine CPLTV diffusant sur YouTube, pour « manquement grave et violation intentionnelle du code d’éthique et de déontologie » du journaliste congolais.

La commission soutient que son statut particulier en son article 34 oblige à tout journaliste de bannir l’injure et des imputations dommageables ainsi que de l’atteinte à la vie privée cristallisée dans sa vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.

Toujours d’après cette source, Pero Luwara a été invité à comparaitre devant la commission de discipline ce jeudi 05 mai à 10h précises au siège de l’UNPC pour présenter ses dires et moyens mais n’a pas répondu.

« Considérant sa nature récidiviste en dépit des orientations et conseils maintes fois lui communiquer, ce qui constitue une circonstance aggravante ; après instruction la Commission de discipline a pris à son encontre la mesure disciplinaire sévère, celle de sa radiation dans l’ordre corporatif des journalistes congolais œuvrant en RDC et à demander par conséquent à la Commission de la carte de lui retirer et d’annuler sa carte de presse », indique la commission.

Doublement recherché par la justice pour imputations dommageables dans une affaire qui l’oppose à la famille du ministre des Hydrocarbures et pour « Offense » au Président de la République, le journaliste Pero Luwara se voit radier de la corporation 24 heures après la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU