PUBLICITÉ

RDC : « Depuis son avènement Sama Lukonde n’aura fait qu’accompagner le régime Tshisekedi de la morgue vers la tombe » (Prof Banza)

En une année de gouvernance, le Premier Ministre s’est félicité de son bilan à la tête du gouvernement dit des « warriors ». A l’opposé, le Professeur Gabriel Banza Malale suscite un autre son de cloche. Pour ce Député provincial du Haut-Katanga membre du FCC, Sama Lukonde n’a fait piètre figure à la primature.

« Je pense que j’aurais des difficultés pour évaluer le Premier Ministre par rapport à ce qu’il a fait. Depuis son avènement au pouvoir, il est difficile de l’évaluer pour n’avoir rien fait, si ce n’est qu’accompagner le Chef de l’état sur les dédales de sa vision. Sur le plan sécuritaire, de la paix sociale et du développement, tout dépendait du Chef de l’état», a-t-il fait observer.

Pour Gabriel Banza Malale, Sama Lukonde est l’homme qui a permis au Chef de l’état d’avoir un gouvernement qui le met alaise. « On ne peut donc pas le juger lui, mais plutôt le Chef de l’état par rapport à ce qu’il est censé avoir fait sous Sama Lukonde», a-t-il indiqué.

Et de poursuivre

« Sous Sama Lukonde le Chef de l’état est très alaise. Il va au-delà des assignations que la constitution lui donne. Il a réussi à parler de sa vision, de son programme alors que ce sont des matières qui ne relèvent pas constitutionnellement de la compétence du Chef de l’étag, mais du Premier Ministre et son gouvernement qui en répondent devant le parlement.»

Plus loin, le Prof Banza Malale a estimé avoir comme impression que: « depuis l’avènement de Sama Lukonde à la primature, l’on a déplacé le régime prévu par la constitution, le régime semi-presidentiel de collaboration entre le Chef de l’état et le Premier Ministre vers le régime typiquement, de facto présidentiel. Et pendant toute cette période qu’il est là, il n y a pas eu une crise que le Chef de l’état a déploré. C’est un agneau aux côtés de son maître maître Félix Tshisekedi.»

« Aujourd’hui la fameuse vision du Chef de l’état ne laisse que les grincements des dents dans la population. Chaque maison est entrain de déplorer le régime actuel constatant que rien ne se fait de mieux que ce soit sur le plan de la paix, la sécurité ou de la l’amélioration des conditions de vie de la population. Par exemple les enseignants d’Université touchent sous Felix Tshisekedi la moitié de ce qu’ils avaient sous Joseph Kabila», a-t-il souligné.

Ce Professeur de droit constitutionnel à l’Université de Lubumbashi a rappelé que: «sous Ilunga Ilunkamba certains actes du Chef de l’état ne pouvaient pas passer. C’est d’ailleurs cela qui a débouché sur son désaveu jusqu’à la déstabilisation de l’ordre institutionnel.»

« Le Premier Ministre se rendra à l’évidence dès qu’il aura quitté la primature, avoir joué au figurant laissant une mauvaise étiquette sur la scène politique. Et donc, depuis son avènement Sama Lukonde n’aura fait qu’accompagner le régime Tshisekedi de la morgue vers la tombe, tenant gentiment la croix», a-t-il commenté.

« Il aurait dû faire à certains dérapages, rappelé au Chef de l’état que nous sommes dans un régime constitutionnellement consacré semi-presidentiel. Mais fort malheureusement, le Premier Ministre aura laissé poser des actes fondamentaux qui se sont opposés à la constitution avec comme conséquence, accompagner un régime cadavre de la morgue vers l’enterrement», a-t-il conclu.

Junior Ngandu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU