PUBLICITÉ

Conclave de Nairobi : L’EAC veut déployer une force régionale pour rétablir la stabilité en RDC

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a salué les résultats du deuxième conclave des chefs d’État d’Afrique de l’Est sur la République démocratique du Congo (RDC), tenu le 21 avril à Nairobi au Kenya.

Dans sa lettre, Moussa Faki Mahamat se félicite particulièrement de la résolution concernant la voie de l’application de la loi militaire/de sécurité. Conformément à un Accord suite au premier Conclave des chefs d’État visant à accélérer la mise en place d’une force régionale pour aider à contenir et, si nécessaire, combattre les forces négatives, les chefs d’états ont ordonné le déploiement urgent d’une telle force.

À cette fin, la réunion avait demandé que la planification d’une telle force commence avec effet immédiat avec la pleine consultation des autorités compétentes de la région.

De plus, il a été convenu que les dirigeants facilitent la mise en œuvre des pistes d’application politique et militaire/de sécurité.

Dans cette optique, les dirigeants ont également ordonné:

  • Que tous les groupes armés en RDC participent inconditionnellement au processus politique de règlement de leurs doléances. A défaut de le faire, tous les groupes armés congolais seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.
  • Que tous les groupes armés étrangers en RDC doivent désarmer et retourner sans condition et immédiatement dans leurs pays d’origine respectifs. A défaut de le faire, ces groupes seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.
  • Que la mise en place de la force régionale de lutte contre les forces négatives commence immédiatement sous la direction de la RDC.

Dans le même registre , Moussa Faki Mahamat a exprimé sa satisfaction suite à la tenue de la 1078ème réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’UA du 19 avril 2022 sur les résultats du 10ème Sommet du Mécanisme de contrôle régional tenu en février 2022 à Kinshasa. Il aussi réaffirmé l’engagement continu de l’UA à la pleine mise en œuvre de l’Accord de paix, l’Accord-cadre de sécurité et de coopération pour la RDC et la Région, comme l’un des garants de l’Accord.

Par ailleurs, il a félicité le président Uhuru Kenyatta et les dirigeants de l’Afrique de l’Est pour leurs efforts communs en vue de trouver une solution durable à la situation dans l’est de la RDC et dans la région des Grands Lacs dans son ensemble.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU