PUBLICITÉ

Acquisition de bateaux de pêche : Le gouvernement déterminé à relancer le secteur halieutique en RDC

En perspective du projet du gouvernement pour l’acquisition de bateaux de pêche, le ministre de Pêche et Elevage, Adrien Bokele Djema séjourne à Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, depuis dimanche, pour des séances de travail avec les responsables de la Société congolaise des pêches (Socope) basée à Matadi.

Devant la presse, Adrien Bokele a fait savoir que cette décision du gouvernement de doter la République démocratique du Congo de bateaux de pêche s’inscrit dans sa quête de relancer la production halieutique.

« Nous voudrions que la population mange et nous sommes disposés maintenant à travailler pour que cette relance de la production soit effective », a déclaré le ministre Adrien Bokele.

Le patron de la pêche a fait savoir qu’il faudrait procéder à l’évaluation du dispositif logistique de la Socope qui dispose d’un port, pour être sûr s’il peut recevoir des bateaux de pêche avant d’indiquer qu’il saisira l’occasion pour avoir des séances de travail avec toutes les entreprises de pêche locales, pour passer en revue leurs difficultés, voir comment le gouvernement de la Rdc peut les aider à maximiser leurs productions.

Entre-temps, le ministre Adrien Bokele a aussi annoncé qu’il se rendra à Muanda pour plusieurs raisons, notamment réglementer le secteur de la pêche sur la côte maritime et procéder à l’inauguration d’un chalutier appartenant à la Société de Pêche « Plataforma union ».

En janvier, le ministre de Pêche et élevage, a dans un courier adressé au premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, sollicité une provision de 15.000.000 USD ( Dollars Américains Quinze millions) en vue d’acquérir deux (2) chalutiers pour la pêche à la côte maritime et 4 petits bateaux de pêche pour les eaux intérieures principalement pour les lacs Tanganyika et Albert (2) et le Système du fleuve Congo (2).

Ces bateaux de pêche devraient permettre à la République démocratique du Congo d’augmenter la production du poisson, satisfaire les besoins des populations en protéines animales et résorber le plus rapidement possible le déficit alimentaire national et de réduire la dépendance de la RDC aux importations de produits halieutiques.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU