PUBLICITÉ

Maniema : Kindu s’écroule, plus de 2600 édifices publics et maisons d’habitation emportés par la pluie   

Les dégâts matériels sont énormes après la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la nuit de mardi à mercredi dernier sur toute l’étendue de la ville de Kindu, chef lieu de la province du Maniema et ses environs.

Selon les services de la Protection Civile au Maniema, au total 2.624 édifices publics et maisons d’habitation parmi lesquels des écoles, des églises et des mosquées ont été emportés sur l’ensemble de trois communes (Ndlr Kasuku, Mikelenge et Alunguli) qui constituent cette ville.

Au regard des conditions infrahumaines dans lesquelles vivent les victimes de cette catastrophe naturelle, rapporte l’agence congolaise de presse, le coordonnateur provincial des services de la Protection Civile au Maniema, Victor Pungu Kitwanda, a sollicité dans un rapport circonstancié une assistance urgente du pouvoir public et des humanitaires pour venir en aide à ces compatriotes exposés aux intempéries.

À Kindu, le coordonnateur dans le bureau des urgences, solidarité et partage à la Caritas, Christian Kungwa, a également lancé jeudi 21 avril une alerte humanitaire demandant à ses partenaires et hommes de bonne volonté à secourir ces familles sinistrées.

De son côté, le député national Rubin Rashidi Bukanga, élu de la circonscription électorale de Kindu, s’est dit déterminé à mener un plaidoyer auprès du gouvernement de la République pour une assistance humanitaire en faveur des victimes de cette catastrophe naturelle.

Cet élu a par ailleurs fustigé les magouilles souvent observées au cours des opérations de distribution de l’aide aux sinistrés des catastrophes naturelles dans la province du Maniema.

Occasion faisant le larron, Rubin Rashidi Bukanga sensibilisé les services publics en charge de cette opération sur l’honnêteté et humanisme pour la bonne gestion de ces différents actes de générosité et d’amour à l’égard des victimes des catastrophes diverses.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU