PUBLICITÉ

Possible flambée de cas COVID : le plan d’accélération de la vaccination anti-Covid vise 11 millions de congolais d’ici fin juin

Le coordonnateur national de la vaccination en RDC, le Dr. Alain Ngashi, a fait savoir que le plan d’accélération mise en place avec l’accompagnement du Secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte et le ministère de la Santé, vise la vaccination de 11 millions de congolais d’ici fin juin. C’était au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 20 avril à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa.

Le Dr. Alain Ngashi a co-animé ce point de presse avec le coordonnateur du Secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte, le Dr. Jean-Jacques Muyembe.

« C’est environ 80% de la population congolaise qui veut se faire vacciner. Mais de l’autre côté, les services n’ont pas aussi avancé pour se disponibiliser à la population pour que ceux qui veulent se faire vacciner aient accès aux services. Ça aussi c’était une grande difficulté qu’on a eu. À côté de ça, le grand problème qu’on a connu aussi, c’est toute la résistance que vous avez entendue avec les prestataires qui avaient contribué à la vaccination au début pendant la première année, qui malheureusement n’ont pas été payés, ça a créé aussi une forte démotivation qui a été un obstacle. ».

Avant de poursuivre : « Pour résoudre ça, notre équipe avec l’accompagnement du Secrétariat technique, du ministère de la Santé, on a pensé d’abord sortir un plan d’accélération c’est-à-dire un plan d’accélération qui essaye de trouver des solutions à toutes les difficultés que nous avons éprouvées. Dans ce plan d’accélération, on vise à vacciner 11 millions de congolais d’ici la fin du mois de juin. », a-t-il indiqué.

Il justifie ces chiffres par rapport aux dernières données qui, selon lui, montrent qu’environ 1 million de congolais ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid et au moins 650.000 congolais ont reçu deux doses (complètement vaccinés selon le type de vaccin).

Par ailleurs, le coordonnateur national de la vaccination en RDC renseigne que la première campagne de vaccination contre la Covid-19 au Kasaï Oriental a permis à 267.000 personnes de recevoir le vaccin. Pour lui, cette prédisposition de la population qui commence à comprendre l’importance de la vaccination mais aussi l’organisation des services, peuvent permettre à atteindre ces 11 millions de personnes.

Selon le coordinateur du Secrétariat technique du comité multisectoriel contre la Covid-19, la République démocratique du Congo traverse toujours une période d’accalmie. Il ajoute que malgré cette accalmie, la population doit rester vigilante puisque cette pandémie est périodique en RDC. « Il est possible que entre le mois d’avril et juillet que nous ayons une autre flambée ».

Il invite la population au respect de gestes barrières (lavage des mains, port du masque, distanciation physique…) pour n’est plus être surpris par cette pandémie de Covid-19.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU