PUBLICITÉ

Révision de la loi électorale en RDC : L’UA appelle les députés nationaux au dialogue

Le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia a échangé, lundi 18 avril 2022, avec la Représentante spéciale du Président de la Commission et Chef de Bureau de liaison de l’Union Africaine en RDC, Michelle H.N Ndiaye.

Au menu de leurs échanges, le processus électoral en République Démocratique du Congo avec une toile de fond la loi électorale qui est en cours du débat à l’Assemblée nationale.

Le speaker de la Chambre Basse du Parlement, Christophe Mboso a fait savoir à Michelle Ndiaye qu’ils ont un débat franc sur les difficultés rencontrées, les défis et les opportunités qui existent en ce moment pour qu’il ait des élections crédibles et transparentes en RDC en 2023.

D’après la Représentante spéciale de l’Union Africaine en RDC, l’UA souhaite un cycle électoral apaisé et des élections transparentes en 2023.

«Plusieurs éléments, selon elle, plaident en la tenue d’élections apaisées et transparentes. D’abord, le dialogue au niveau de l’Assemblée nationale entre les députés nationaux; la manière dont les choses vont être abordées dépendra, bien sûr, de la volonté de chacun de travailler sur la réforme de la loi électorale et ce débat doit avoir lieu au sein de l’Assemblée nationale sur les différentes propositions qui viennent de différentes parties prenantes à ce processus», a déclaré Mme Michelle Ndiaye au sortir de cette audience.

Signalons par ailleurs que l’Assemblée nationale va examiner et voter, ce mercredi 20 avril, la proposition de loi modifiant et complétant la loi n°06/006 du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales telle que modifiée et complétée à ce jour.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU