PUBLICITÉ

Contentieux des candidats Gouverneurs : sur 47 recours en contestation, les Cours d’Appel rejettent 44

Après la réception et le traitement des candidatures aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 14 provinces dites à problème, la CENI a retenu 105 candidatures, soit un taux de 89% sur 117 candidatures conformément à la loi et a rejeté 12 candidatures, soit un taux de 10%.

D’après la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), ces 12 candidatures ont été rejetées pour motifs de conflit d’intérêt, de désistement volontaire et d’utilisation abusive du sigle et du logo d’un parti politique.

D’où, 47 recours en contestation des candidatures ont été introduits devant les Cours d’Appel de provinces concernées, à savoir :

Kinshasa 1 recours; Kwango 2 recours ; Maniema 8 recours ; Kasaï-Central 9 recours ; Kasaï-Oriental 4 recours ; Tanganyika 4 recours ; Sankuru 9 recours ; Mongala 3 recours ; Tshopo 4 recours ; et Lomami 3 recours. Au total 47 recours introduits devant les Cours d’Appel.

De ce fait, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a déployé ses experts juristes sur terrain pour assurer la défense de sa décision.

Dans ces contentieux, les Cours d’Appel ont rejeté 44 recours soit un taux de 93% en confirmant la décision de la CENI et 3 recours ont été reçus et les candidats réhabilités, soit un taux de 6%.

Il y a lieu de noter que le Bureau de la CENI a salué la performance de ses experts juristes dans la gestion des contentieux électoraux, sous l’égide du Président Denis Kadima Kazadi.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU