PUBLICITÉ

RDC : Tenue par des indiens, Félix Tshisekedi inaugure une usine de recyclage des bouteilles en plastique

Le Président de la République, Félix Tshisekedi a inauguré ce jeudi 14 avril, une usine moderne de transformation des déchets constitués des bouteilles en plastique de la société « Ok Plast », entreprise tenue par des indiens, qui s’inscrit dans le cadre du projet « Kintoko », un programme de lutte contre l’insalubrité en RDC en général et à Kinshasa, en particulier. Le coût de la construction de cette usine moderne de valorisation des déchets plastiques est évalué à 15 millions d’Euros. 

Située au quartier industriel, dans la commune de Limete, cette usine est le résultat d’un partenariat entre l’Hôtel de ville de Kinshasa et la société « Ok Plast », initié dans le but d’accompagner le programme Kin-Bopeto.

- Publicité-

Dans son mot de circonstance, la vice-Première ministre, ministre de l’Environnement et développement durable, Eve Bazaiba Masudi, a salué la mise en place de ce projet qui constitue, selon elle, « l’aboutissement de la détermination du gouvernement à fournir des réponses aux défis de l’assainissement de l’environnement », qui est l’une des priorités de son ministère. Elle a aussi soutenu que cette usine contribue aussi au bien-être de la population, à la création d’emplois, la réduction de la pauvreté, la lutte contre le chômage et la prolifération du banditisme urbain
avant de relever que la seule ville de Kinshasa produit 10.000 tonnes de déchets par jour.

« Investir dans le secteur de l’assainissement offre de grandes opportunités de générer des bénéfices dans les affaires. Ceci n’est plus l’affaire des seuls pouvoirs publics », a-t-elle soutenu.

Le directeur général de l’usine moderne Kintoko, Mehdi Attieh, a quant à lui fait savoir que, cette usine a une capacité de production de 50 tonnes par jour.

« La mission de cette technologie moderne est de recueillir et recycler des déchets plastiques pour en fabriquer des intrants capables d’être utilisés autrement », a-t-il martelé.

Carmel NDEO

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU