PUBLICITÉ

FARDC : 137 officiers « aguerris » achèvent la formation à l’école de commandement

Au moins 137 officiers militaires « aguerris » dont 2 femmes, de la première session spéciale de formation, sont sortis, mercredi, de l’école de commandement et d’état-major, après un an de formation. C’est le commandant général des écoles militaires, au nom du chef d’état-major général des FARDC, qui a présidé, le même mercredi 13 avril 2022, une cérémonie y afférente tenue à la base militaire de Kitona, dans la province du Kongo Central.

Dans son mot, cite l’ACP, le lieutenant-général Dieudonné Banze a salué et félicité les 137 officiers de cette session spéciale, parmi lesquels 105 colonels, 51 lieutenants-colonels, 11 majors et 4 capitaines, à qui l’on a officiellement remis un diplôme de haut rang de l’armée. Et c’était peu avant, pour le commandant général des écoles militaires, de rendre les hommages au numéro un de l’armée, le chef de l’État Félix Tshisekedi, de qui, a-t-il précisé, « émane la création de cette session dans le soucis majeur d’assurer la formation continue des militaires congolais ».

Pendant 12 mois de formation, jour pour jour, ces officiers militaires ont acquis des compétences tactiques et techniques nécessaires pour occuper des postes au sein d’un État-major et d’exercer le commandement d’un régiment, d’un bataillon, ou des unités équivalentes, dans un environnement national et international.

À cette occasion, le Lieutenant-général Dieudonné Banze a appelé ces lauréats de mettre en pratique les connaissances acquises, au profit des forces nationales. Il a, ensuite, exprimé sa gratitude aux cadres instructeurs de l’école du commandement militaire pour leur disponibilité à transmettre les notions importantes de l’armée.

Notons que, dans la même foulée, après la proclamation et la remise des diplômes, les autorités militaires ont décoré les lauréats avec les insignes de l’armée. Un défilé militaire organisé, à cette même occasion, a clôturé ladite manifestation.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU