PUBLICITÉ

RDC : Sama Lukonde évalue l’état de siège avec le conseil provincial de sécurité du Nord-Kivu

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, en mission de travail à Goma, dans la province du Nord-Kivu depuis lundi, a consacré la soirée de cette journée à l’examen des recommandations pertinentes formulées par les députés nationaux sur l’état de siège, au cours d’une réunion du Comité provincial de sécurité de cette entité, présidée par lui-même, au gouvernorat.

Pendant plus de trois heures, le Chef du gouvernement et les huit ministres qui l’accompagnent ont profondément examiné la situation sécuritaire présentée par le gouverneur militaire de la province, le Lt général Constant Ndima Kongba.

« Cette mission qu’effectue le Premier ministre dans le Nord-Kivu fait suite aux différentes recommandations de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale et de plusieurs voix dans l’opinion sollicitant l’évaluation de l’état de siège. Nous-mêmes, comme Gouvernement, à la suite de la volonté du Président de la République d’installer cette mesure spéciale, nous nous devions de faire le point de la situation», a indiqué le Ministre de la Communication et Medias, Porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe qui est dans la suite du Premier Ministre.

Le premier ministre et les participants ont ainsi pris le temps de passer au crible toute la situation de cette province notamment sur les plans militaire, foncier, économique et des infrastructures. «Nous avons parlé de cette province dans les détails. Aujourd’hui, c’était une séance d’écoute de ceux qui dirigent l’état de siège», a résumé le ministre Muyaya, avant d’annoncer une série des consultations du Premier ministre avec les autres couches de la population.

Tout cela, a-t-il ajouté, pour se faire une idée sur les points forts et faibles, avant de voir dans quelle mesure porter des améliorations avec, pour objectif principal, le retour de la paix dans cette partie du pays.

Les députés nationaux, les ministres membres du Gouvernement, le Chef d’État Major des FARDC, le Commissaire général de la Police nationale congolaise, quelques officiers militaires et policiers, le Gouverneur militaire, le maire de la ville de Goma, ainsi que quelques membres du cabinet du Premier Ministre ont pris part à cette réunion.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

EN CONTINU