PUBLICITÉ

Ituri : Des affrontements entre la CODECO et le groupe d’autodéfense Zaïre font 11 morts à Djugu

Les affrontements qui ont eu lieu ce dimanche 10 avril dernier entre la milice CODECO et le groupe d’autodéfense Zaïre aux villages Andisa et Matoro dans le territoire de Djugu en Ituri ont fait 11 morts et une dizaine de blessés, d’après des sources locales. Ces mêmes sources indiquent aussi que des miliciens ont été capturés dans les rangs de deux camps.

Ces affrontements, apprend-on, ont entrainé à nouveau le déplacement de reste de la population dans ces localités minières. 

Selon les sources de sécurité, les miliciens de la faction de CODECO dénommée Bon Temple de Dieu traversaient le village d’Andisa pour se diriger vers Yedi. Lors de leur passage, ils ont attaqué certains éléments de la milice Zaïre.

Les accrochages entre les deux parties ont commencé dimanche 10 avril dernier vers 5 heures du matin et ont duré toute la journée. Ces combats se sont étendus au village voisin de Matoro. Il y a eu au moins neuf (9) morts du côté de la milice CODECO et une dizaine de blessés et deux (2) miliciens tués du côté de la milice Zaïre notamment quatre (4) blessés. 

En ce moment, apprend-on, les localités minières d’Andisa et Matoro restent désertes.

Les habitants de ce coin déplorent l’absence des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans ces milieux qui, selon eux, sont contrôlés et gérés par des groupes armés. 

Jusqu’à ce lundi 11 avril, il n’y avait aucune intervention de l’armée, apprend-on. Au contraire, les éléments des FARDC ont capturé dimanche 10 avril dernier dans la soirée, trois (3) assaillants de la milice CODECO à Nzebi, près de Mongwalu.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU