PUBLICITÉ

RDC: Après des propos qualifiés de tribaux, Dominique Munongo obtient le soutien des Députés Katangais

À travers une déclaration rendue publique samedi 9 avril 2022, les élus de l’espace Grand Katanga réunis au sein du rassemblement des Députés Katangais ( RDK) ont exprimé soutien envers la Députée nationale, Dominique Munongo Inamizi lynchée sur les réseaux sociaux après ses propos jugés « tribalistes et séparatistes ».

Dans leur sortie médiatique, ces Députés nationaux disent considérer d’acte de provocation, la plainte déposée en cette période préélectorale, contre leur collègue et demandent par la même occasion aux commanditaires de la retirer en vue de privilégier la paix sociale.

Pour mémoire, la plainte déposée contre la Députée nationale, élue du territoire de Lubudi dans la province du Lualaba, fait suite à ses propos appelant aux Kasaïens qui vivent dans l’ex-Katanga de s’adapter aux coutumes locales.

« Les Kasaïens quittent leurs deux provinces pour venir au Katanga. Ils devraient rester construire chez eux. Quand vous arrivez sur une terre où des gens ont leurs us et coutumes, il faut les respecter. Chez nous, on ne mange pas de chien. Ces gens qui arrivent, avec leurs pratiques (de manger la viande du chien, ndlr), ça nous choque. Le chien est un animal domestique au Katanga », avait déclaré Dominique Munongo lors d’une émission télévisée.

Depuis lors, elle est au centre des vives critiques sur les réseaux sociaux.

Dans un autre chapitre, ces élus soutiennent et encouragent Lauriane Mwewa Maire a.i de la ville de Lubumbashi dans sa volonté manifeste, non seulement d’assurer la salubrité publique, mais aussi de redorer la belle image d’antan de la deuxième ville de la République Démocratique du Congo.

Ils ont par ailleurs, mis en garde tout individu qui s’évertuerait, de quelle que manière que ce soit, à s’immiscer dans les affaires internes des filles et fils du Katanga.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU