PUBLICITÉ

Crise à l’UNAFEC: Moïse Katumbi dédouané

Le nom de Moïse Katumbi Président d’Ensemble pour la République revient sur certaines langues dans la crise de leadership que traverse l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC). Pour René Lumuna Mubonde Président de la fédération du Lualaba, il n’en est rien de l’ombre de l’ancien Gouverneur du Katanga.

« On ne doit pas mélanger Moïse Katumbi dans un problème interne du parti», a indiqué le Président Fédéral de l’UNAFEC/Lualaba.

« Moïse Katumbi a son parti politique qui est connu, Ensemble pour la République. Et que l’UNAFEC c’est le parti du feu Baba Gabriel Kyungu wa Kumwanza », a-t-il poursuivi.

René Lumuna a regretté que certains jeunes aient brûlé l’effigie du Chef de l’état à Lubumbashi. « Qu’est-ce que le Président de la République a, à faire avec un problème interne? Un problème de succession », s’est-il interrogé.

Le Fédéral de l’UNAFEC au Lualaba a dédouané Katumbi d’être instigateur de la crise au parti de feu Gabriel Kyungu. « Il ne faut pas citer aveuglément les gens dans un problème interne », a-t-il soutenu.

« Le problème c’est juste interpréter les statuts. Il y a des gens en lieu et place, ils ont préféré s’autoproclamer », a-t-il déploré.

« Nous sommes dans une démocratie moderne. Tout doit se passer par les élections ou par le consensus. Alors, quand on ne veut pas appliquer ça, on veut le désordre. Le ministère de l’intérieur a tranché mais sans imposer un président. La balle est dans notre camp. Il appartient au Président a.i Bertin Kanunu de convoquer le congrès avec tous les membres afin que nous puissions choisir un nouveau Président», a recommandé René Lumuna Mubonde.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU