PUBLICITÉ

Beni: La société civile interpelle les services de sécurité après l’assassinat d’un enfant par des hommes armés

Dans la nuit du jeudi à ce vendredi 8 Avril 2022, des malfrats non autrement identifiés, ont assassiné un civil au quartier Boikene, au Nord-Est, de la ville de Beni, dans la commune Rwenzori. Des sources locales renseignent qu’il s’agit d’un enfant dont les parents étaient le drame pendant ce drame.

Apres leur forfait, apprend-t-on, les bandits ont aussi emporté plusieurs biens de valeurs.

Consécutivement à cette situation, la société civile condamne ce regain d’nsécurité dans la ville. Elle appelle les autorités à mettre fin à cette situation.

« Nous ne faisons qu’une déploration de la situation qui se dégrade au jour le jour dans la ville de Beni. Nous ne cessons d’informer les autorités communales et urbaines de tout ce qui est en train de se passer dans la ville. Avant hier, c’était le cas de Tamende où les hommes armés ont dérangé la quiétude des habitants et aussi dans le quartier Butsili. Et hier, c’était un cas malheureux, l’enfant de notre collègue, Maître Joël Sharungu qui a été tué », a indiqué Maître Pépin Kavota, Président de la société civile.

« C’est l’occasion pour nous d’interpeller les services de sécurité, pour qu’on assiste plus à tout ce qui a eu comme drame dans la ville», a-t-il rapporté.

Subsidiairement à cet incident, d’autres sources révèlent que les présumés bandits auteurs de cette barbarie auraient été arrêtés par les services de sécurité et sont détenus au cachot de l’auditorat militaire garnison de Beni, et ce, en attendant la fixation de leur dossier.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU