PUBLICITÉ

Ituri : 25 détenus sont morts en 3 mois dans la prison centrale de Mambasa

Vingt-cinq (25) détenus sont morts en l’espace de trois mois dans la prison centrale de Mambasa située à environ 165 km de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri. C’est ce qu’indique un rapport de la nouvelle société civile congolaise rendu public le samedi 2 avril dernier en Ituri.

Selon le rapport de cette structure, en moyenne trois prisonniers meurent chaque semaine dans cette prison depuis le mois de janvier jusqu’à mars 2022.

Le même rapport renseigne que des pensionnaires sont soumis aux multiples formes de torture et traitements inhumains mais aussi à un régime alimentaire maigre, et ce, d’après les témoignages reçu des anciens prisonniers que le Tribunal militaire de garnison de l’Ituri a libérés au cours du premier trimestre.

Pour le coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise de l’Ituri, John Vuleverio, cette situation va à l’encontre du droit international humanitaire. Il demande aux autorités de cesser ces pratiques qui, selon lui, foulent au pied la dignité humaine en milieu carcéral.

La société civile de Mambasa a fait savoir, le jeudi 24 février dernier, que quinze (15) détenus sont décédés depuis le début de cette année à la prison centrale de Mambasa située à 165 kilomètres au sud-ouest de Bunia en Ituri. Mais les sources pénitentiaires ont parlé plutôt de cinq (5) morts.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU