PUBLICITÉ

RDC : La conjoncture économique demeure stable malgré la crise russo-ukrainienne (Gouverneure BCC)

La Gouverneure de la Banque Centrale du Congo, Malangu Kabedi Mbuyi a présenté vendredi 1er avril 2022 lors de la quarante-septième réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement, la situation globale de la conjoncture économique qui, à l’en croire, demeure caractérisée par le maintien de la stabilité du cadre macroéconomique.

Elle a indiqué que le rythme de formation des prix a connu un léger ralentissement à la quatrième semaine du mois de mars. Toutefois, il demeure
sous contrôle depuis le début de l’année. En cumul annuel, le taux d’inflation s’est établi à 1,96%.

Le marché de change demeure relativement stable sur les deux segments, consécutivement à la poursuite de la bonne coordination des politiques macroéconomiques.

En rythme annuel, le Franc Congolais a connu une légère
dépréciation de 0,04% sur le marché officiel contre une appréciation de 0,07%
au parallèle.

Si notre pays importe très peu de la Russie, la crise russo-ukrainienne pourrait affecter l’économie nationale à travers son impact sur les économies de nos principaux partenaires commerciaux.

Face à ces risques externes dont le renchérissement des cours du pétrole combinés aux facteurs internes notamment la hausse des prix des produits énergétiques et alimentaires, ainsi que l’impact de la hausse de la facture pétrolière sur le Budget de l’Etat par rapport aux subventions sur les prix à la
pompe, la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo a recommandé le renforcement de la coordination des actions au niveau des politiques budgétaire
et monétaire, et le maintien du Pacte de stabilité.

De son côté, le Gouvernement a lancé une sévère mise en garde aux spéculateurs qui tendent à tirer profit de la situation de crise à l’international.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU