PUBLICITÉ

Processus électoral : Daniel Aselo et une délégation onusienne échangent sur l’apport de la MONUSCO

Le ministre congolais de l’intérieur, Daniel Aselo a échangé ce jeudi 24 mars, avec une délégation onusienne de la division de l’Assemblée électorale du département des Affaires politiques et de la consolidation de la paix, conduite par son directeur adjoint Simon Pierre Nanitelamio, sur l’apport de la MONUSCO dans le processus électoral en RDC.

Cet entretien fait suite à la demande formulée par le gouvernement congolais au Secrétaire général de l’ONU en vue d’une contribution de l’organisation à la consolidation de la paix en République démocratique du Congo, avant, pendant et après les élections prévues en 2023.

Au cours de cet échange, le ministre de l’intérieur Daniel Aselo a exprimé la détermination du gouvernement congolais à organiser des scrutins libres, démocratique et dans un climat apaisé.

Afin d’assurer la sécurité de la population lors des prochaines élections de 2023, Daniel Aselo a relevé la nécessité de former et d’équiper la police nationale congolaise.

Bernard Mpoyi

- Publicité -

EN CONTINU