PUBLICITÉ

Service national: les militaires et policiers achètent toujours un sac de 25kg de farine de maïs à 18.000FC

Les militaires et policiers achètent un sac de farine de maïs de 25 Kg toujours à 18.000FC bien qu’il y a hausse du prix de cette denrée alimentaire sur le marché où un sac de 25 Kg se vend actuellement à 50 ou 90.000FC.

Sans tenir compte de la flambée du prix sur le marché, le Chef de l’État a voulu s’assurer du maintien du prix à 18.000FC dans les différentes cantines de vente des produits issus du Centre Laurent Désiré Kabila (ex Kaniama-Kasese) et de Lovo dans le Kongo Central.

Des cantines du Service National se poursuivent sans aucune interruption dans les camps militaires et des policiers, six mois après le lancement de cette opération par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Sur instruction du Chef de l’État, le commandant du Service National, le général-major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, révèle que dans la deuxième moitié de l’année en cours, ces cantines militaires seront approvisionnées d’autres produits de première nécessité tels que les poissons chinchards, l’huile de table, le poulet.

D’après le cabinet du Président de la République, ces points de vente concernent, dans un premier temps, le camp Tshatshi, camp Badiadingi, camp Kabila, camp Lufungula et camp CETA, pour la ville de Kinshasa mais également les camps Est et Kimbembe dans la ville de Lubumbashi.

Signalons que le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, avait instruit les services des ventes de faire en sorte que toutes les familles accèdent de manière équitable à ces produits.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU