PUBLICITÉ

ESU : La 5ème étape de la caravane nationale de formation sur LMD lancée à Bukavu

Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi Butondo, à la tête d’une forte délégation constituée de plusieurs experts poursuit la caravane nationale de formation et d’information sur le LMD. Après Goma au Nord-Kivu, il est arrivé à l’étape du Sud-Kivu.

Le 22 mars 2022 dans la grande salle de l’université officielle de Bukavu, UOB, les personnels des établissements d’enseignement supérieur et universitaire du sud-Kivu ont
bénéficié des riches formations pédagogique animées par les experts de renommée internationale. Cette séance a réjouit la présidente de la conférence des chefs d’établissement des institutions de l’ESU au Sud-Kivu.

« Nous estimons que la présence de Son Excellence au Sud-Kivu pourra résoudre plusieurs problèmes que traversent les enseignants et autres personnels NU, les querelles intestines dans les comités de gestions de certains établissements ici pour ne citer que cela », a dit la Dg de l’ISC Bukavu, professeure Masoka et présidente de la Conférence des chefs d’établissements de l’ESU au Sud Kivu.

De son côté, Muhindo  Nzangi en vulgarisateur du slogan « sept fois autrement » qui porte l’identité de la réforme LMD n’a pas déroger à la règle avant de donner sa ligne de conduite pour le sud kivu.

« Je suis au courant de tout ce qui se passe ici à  Bukavu, l’expérience de Goma m’a poussé à  croire que si les gestionnaires mettent la rigueur dans la gestion des institutions le système LMD ira de l’avant. La réussite du LMD est une question de volonté, a t-il fait savoir. D’un ton fort, le patron de l’ESU a insisté sur la bonne gouvernance dans les établissements de son secteur. » Je vous annonce des sanctions pour tout responsable qui sera trempé dans la megestion, car comment expliquer à l’UNIGOM, 7 mois après l’installation  du nouveau comité je viens d’inaugurer plus de 40 auditoires avec les frais de construction payés par des étudiants alors que parmis vous il ya ceux qui viennent de faire plus de 20 ans en percevant ces même frais mais sans innovations? ».

Faisant d’une pierre deux coups, le patron de l’ESU a eu un échange sans détour avec les étudiants du sud-Kivu sur plusieurs axes du monde académique.

Notons par ailleurs que la visite des établissements de Bukavu par le ministre et sa délégation est prévue l’avant midi de ce mercredi 23 mars.

- Publicité -

EN CONTINU