PUBLICITÉ

RDC : Le Gouvernement tient à valoriser et promouvoir ses actifs miniers

Au cours de la quarante-cinquième réunion du conseil des ministres tenue le vendredi 18 mars 2022, il a été soumis à l’examen du gouvernement, le dossier de « Congo Ressources » qui vise à développer, valoriser et promouvoir des actifs miniers de la République Démocratique du Congo.

« Il s’est agi d’un véhicule financier mis en place pour résoudre la problématique de la valorisation des actifs dormants des entreprises minières du Portefeuille qui ne sont pas exploités et mis en valeur », indique le compte rendu.

Les actifs miniers dont est question, souligne-t-on, sont ceux notamment tombés dans le domaine public de l’Etat pour défaut de paiement des droits superficiaires, d’une part ; et de leur incapacité de faire face aux exigences du financement des infrastructures ou d’offrir des garanties devant permettre de conclure des partenariats gagnant-gagnant, d’autre part.

La Ministre d’État, Ministre du porte-feuille, Adèle Kayinda, a expliqué que cette valorisation d’actifs miniers se fera à travers les marchés boursiers du monde, qui permettra de « lever les fonds qui seront affectés à la certification de nos réserves et serviront de garanties collatérales pour les gros investissements. Congo Ressources sera donc une société nationale d’exploration et de développement axée sur l’acquisition, la mise en valeur et la constitution des actifs miniers convertibles ».

Après avoir débattu sur ce sujet, le Gouvernement a approuvé l’option de la création de la société Congo Ressources. Cependant, le mémorandum avec le groupe AJN n’a pas été approuvé par le Conseil. Le dossier a été envoyé en Commission mixte gouvernementale.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU