PUBLICITÉ

Ituri : Encore 12 civils massacrés par la milice CODECO dans la chefferie de Ndo-Okebo

Au moins 12 personnes ont été tuées par des hommes armés appartenant à la milice CODECO dans la matinée de ce samedi 19 mars 2022 au village Gudha, groupement Bulo dans la chefferie de Ndo-Okebo, dans le territoire de Djugu.

C’est le chef de cette entité qui livre la nouvelle à POLITICO.CD, évoquant aussi d’autres personnes qui ont été grièvement blessées au cours de la dite attaque. Les victimes ont été surprises pendant en plein milieu de la nuit, explique l’autorité coutumière.

La population a vidé le milieu, juste après ce nouveau carnage qui nécessite l’implication des autorités de l’état de siège pour sécuriser la population, déclare le chef Jean Bandju, car selon lui, la population de sa juridiction demeure sous menace permanente de cette milice très active en territoire de Djugu.

« Nous avons même confiance en l’état de siège mais nous sommes oubliés. Moi et la population, comptons seulement sur la présence des FARDC pour sécuriser la population pourque celle-ci vaque librement à ses différentes occupations. Ici nous sommes toujours sous menace de ces miliciens qui sont presque dans tout le groupement », précise le chef Jean Bandju.

En dépit de l’état de siège instauré par le président de la République Félix-Antoine depuis le 06 Mai de l’année 2021, les tueries n’ont pas cessé dans cette province. Des groupes armés locaux et étrangers multiplient leurs actions sanguinaires contre la population civile.

Gloire Mumbesa depuis Bunia

- Publicité -

EN CONTINU