PUBLICITÉ

Nord-Kivu : Le SYECO Butembo signale le détournement de salaire des veuves et orphelins des enseignants

Le Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) secrétariat urbain de Butembo, en province du Nord-Kivu, alerte sur le détournement de salaire posthume des enseignants, destiné à leurs veuves et orphelins.

Dans une lettre ouverte adressée au Président du comité de suivi de la paie des agents de l’Etat dont une copie nous est parvenue ce jeudi 17 mars 2022, le SYECO/Butembo indique que depuis un certain temps, les familles des enseignants décédés ne reçoivent plus les salaires de leurs conjoints.

« Nous référant au Procès Verbal des Assemblées Générales des enseignants tenus à Butembo, à Lubero et à Beni, dont vous avez reçu copie le 12/02/2022, les familles des enseignants continuent à souffrir des retenues des salaires que d’aucuns qualifient de vol ou de détournement. Nous citons les salaires de plusieurs dizaines d’enseignants décédés, des frais de fonctionnement et compte bloqués sans raisons valables », lit-on dans cette correspondance.

Cette structure syndicale plaide pour l’implication des autorités compétentes dans ce dossier, afin de décanter cette situation qui met en péril la vie des familles des enseignants.

« Nous demandons à toutes les autorités qui nous lisent en copie de s’y impliquer pour ne pas nous amener à violer les exigences de l’état de siège en organisant des mouvements de masse pouvant conduire à l’arrêt des cours », renseigne le même document.

Les enseignants réunis au sein du SYECO secrétariat de Butembo promettent passer à la vitesse supérieure si jamais leurs revendications ne trouvent pas gain de cause.

Ismaël Kabuyaya depuis Butembo

- Publicité -

EN CONTINU