PUBLICITÉ

RDC/Tanganyika : La population de Kongolo se cotise pour réhabiliter la route nationale N°5

Devenue impraticable, quelques habitants du territoire de Kongolo dans la province du Tanganyika s’organisent à leur manière pour réhabiliter la route nationale N°5. Ils se sont organisés avec des cotisations volontaires afin de procéder à la réhabilitation de cette route, qui empêche la pratique entre Kongolo-Bukavu et Kongolo-Kalemie.

Cette initiative est une réponse de la population à l’appel lancé par la société civile. L’argent cotisé va permettre au gouvernement d’acheter le carburant pour réaliser les travaux, selon la société civile.

« Il y a plusieurs camions à cet endroit. Certains viennent de Bukavu au Sud-Kivu, d’autres sont venus de Kalemie. L’Etat semble nous abandonner, mais, compte tenu de l’importance de cette route, vu le blocage par rapport au commerce, on a jugé bon de faire une cotisation au sein de la communauté. Nous organisons les cotisations de carburant », précise le coordonnateur de la société civile de Kongolo, Pépé Somwe.

Ce dernier sollicite par ailleurs l’intervention du gouvernement provincial pour dépêcher les engins de l’Office des routes afin de décanter cette situation.

« On a montré la bonne volonté de la communauté. Si l’Etat ne parvient pas à réagir, nous allons décréter une ville morte jusqu’à ce que l’Etat viendra réhabiliter ce tronçon », a-t-il prévenu.

Bernard Mpoyi

- Publicité -

EN CONTINU