PUBLICITÉ

RDC/Session de Mars : Mboso appelle le Gouvernement à baliser le chemin pour les élections

Le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a procédé, ce mardi 15 mars, dans la salle des Congrès du Palais du peuple, à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2022. Et cela, conformément aux dispositions des articles 115 de la Constitution et 64 du Règlement Intérieur de la Chambre Basse du Parlement.

Cette première session de l’année, indique Christophe Mboso, s’ouvre dans un contexte sécuritaire, politique, diplomatique, économique, sanitaire, social et environnemental particulier.

Dans son discours d’ouverture solennelle, le Président de l’Assemblée nationale a fait savoir, sur le plan politique, le débat reste focalisé sur la feuille de route du processus électoral 2021-2027, telle que publiée le 3 février 2022 par la CENI avec une toile de fond des contraintes sécuritaires, financières et techniques.

Ces contraintes, rappelle-t-il, risquent de porter un coup au calendrier du prochain cycle électoral prévu en 2023. De ce fait, Mboso a laissé comprendre que ce débat risque de s’investir à l’Assemblée nationale où seront examinés au cours de cette même session, d’une part, la proposition de loi modifiant et complétant la Loi électorale et, le rapport annuel de la CENI en application de l’article 28 de sa loi organique, d’autre part.

Pour éviter un glissement, le speaker de la Chambre Basse du Parlement appelle le Gouvernement à conjuguer des efforts pour lever tout obstacle sécuritaire et financier sur l’organisation des élections dans le délai constitutionnel.

« Eu égard aux impératifs qui entourent la tenue d’un processus électoral crédible et apaisé, j’exhorte les institutions et autres structures au respect de l’autonomie administrative et financière que la loi organique confrère à la CENI et de contribuer aux efforts tendant à lever tout obstacle sécuritaire et financier susceptible d’avoir un impact sur l’organisation du processus électoral », a appelé Christophe Mboso.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU