PUBLICITÉ

RDC/Prison centrale de Kindu : « les excréments » envahissent les locaux de détenus (Le Directeur)

C’est désormais impossible de vivre dans une cellule, à la prison centrale de Kindu, dans la province du Maniema, sans côtoyer les matières fécales au quotidien. C’est ce qu’a affirmé ce dimanche 13 mars 2022 Paul Ilunga, directeur de la prison centrale de Kindu.

« Il y a beaucoup de difficultés à la prison centrale ; d’abord sur le plan alimentaire puis sur le plan sanitaire et sur le plan hygiénique. Toutes les trois fosses septiques sont remplies et commencent déjà à déborder, les excréments commencent même à filler jusque dans les locaux où les détenus dorment », explique Paul Ilunga.

Il demande non seulement aux autorités mais aussi aux personnes de bonne foi d’aider cette maison carcérale afin de préserver la santé des détenus. 

« J’ai écrit à l’exécutif provincial et une équipe de la mairie est venue voir. Elle a fait un devis estimatif pour essayer un peu de vider les fosses. Ils ont envoyé au gouvernement provincial et nous attendons qu’on décaisse l’argent, alors là nous allons commencer à vider les trois fosses septiques », a-t-il relaté.

Le directeur de la prison centrale de Kindu révèle aussi qu’ils utilisent les détenus pour vider quand même une petite quantité d’excréments afin de leur permettre de bien passer leur nuit.

« C’est triste de vous le dire et c’est triste aussi de constater. Nous utilisons les détenus pour essayer un peu de vider ne fût-ce qu’une petite quantité des excréments pour leur permettre à bien passer leur nuit », a ajouté Paul Ilunga. 

Signalons que 6 détenus sont morts suite aux mauvaises conditions d’hébergement à la prison centrale de Matadi dans la province du Kongo-Central en l’espace d’une semaine.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU