PUBLICITÉ

RDC/CAMI : Félix Tshisekedi appelé à intervenir en faveur de Chantal Bashizi pour prendre ses fonctions

Dans le cadre du mois de Mars dédié à la défense et la promotion des droits de la femme, plusieurs voix se sont élevées, ce vendredi 11 mars, pour dénoncer la discrimination envers la Directrice Générale du Cadastre Minier (CAMI), Chantal Bashizi qui n’a pas toujours pris ses fonctions depuis qu’elle a été nommée à ce poste le 27 décembre 2018.

La Coordinatrice de l’organisation Femmes Solidaires (FESO), Mignonne Mbombo, a rappelé, à cette occasion, aux pouvoirs publics leurs engagements dans la promotion des droits de la femme et a appelé le Président de la République, Félix Tshisekedi, de s’impliquer pour que Chantal Bashizi prenne officiellement ses fonctions.

Selon elle, Chantal Bashizi est victime de « l’injustice tout simplement parce qu’elle est femme ». Il s’agit, pour elle, d’une discrimination basée sur le genre d’autant plus que ses collègues hommes qui avaient été nommés, au même moment qu’elle, ont déjà pris leurs fonctions quelques jours après leur nomination.

Dans ce registre, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) est montée au créneau pour dénoncer cette discrimination basée sur le genre. Dans la foulée, elle a fait un plaidoyer pour respecter les droits de Mme Chantal Lembo Bashizi.

« Je condamne fermement cette discrimination. J’appelle tous les combattants et combattantes des libertés et du droit à égale protection de tous par les lois, à se mobiliser contre cette discrimination », avait laissé entendre Me Georges Kapiamba sur son compte Twitter.

Par la même occasion, l’ACAJ avait encouragé la Ministre des Mines dans ses efforts pour rétablir Chantal Lembo Bashizi dans ses droits.

« Au regard de cette situation préoccupante, nous vous prions de bien vouloir faire cesser lesdites interférences, qui tentent d’empêcher la tenue de cette remise et reprise, car constitutives d’infractions de trafic d’influence d’obstruction à l’exercice des droits fondamentaux garantis aux particuliers », avait demandé Me Georges Kapiamba au Ministre des Mines.

Nommée Directeur Administratif du Cadastre Minier (CAMI), Chantal Bashizi voit pour la énième fois la cérémonie de remise et reprise pour qu’elle prenne officiellement ses fonctions reportée sine die. Elle devrait remplacer à ce poste Jean-Félix Mupande.

Dans sa lettre du 16 juin 2021, la Ministre des Mines, Antoinette Nsamba avait donné la raison de ce report. Selon elle, ce report a été effectué sur instruction du Premier Ministre Sama Lukonde.

Il y a lieu de rappeler que Chantal Bashizi a été nommée Directeur Général le 27 décembre 2018 par une ordonnance présidentielle portant nomination des mandataires au Cadastre Minier (CAMI) et cela a été publiée dans le journal officiel, avant que l’intéressée ne soit notifiée. Il ne reste que, apprend-on, la remise et reprise avec son prédécesseur pour que Chantal Bashizi prenne officiellement ses fonctions au CAMI en tant Directeur Général.

Christian okende

- Publicité -

EN CONTINU