PUBLICITÉ

EPST : Le Sénat diligente une mission d’enquête pour évaluer la paie des enseignants

Une mission d’enquête du Sénat conduite par le vice-président de la Commission économique et financière de cette chambre du Parlement, Célestin Vunabandi, a évalué, mercredi, l’opération de la paie des enseignants par voie bancaire, cours d’une séance de travail avec le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Pr Tony Mwaba Kazadi, dans son cabinet.

« La paie par voie bancaire du salaire des enseignants mérite d’être évalué en vue de corriger les quelques problèmes isolés qui sont de nature à perturber le bon déroulement des enseignements », a soutenu le sénateur Célestin Vunabandi.

Ce dernier s’est félicité de quelques avancées réalisées dans cette opération, tout en reconnaissant qu’il y a encore  beaucoup de problèmes à résoudre qui nécessitent une évaluation avant de proposer des pistes de solution.

Son équipe, a-t-il affirmé, est intéressée à avoir une idée précise sur la masse salariale ou les ressources décaissées tous les mois depuis 2018 jusqu’à ce jour, y compris les reliquats, l’effectif des enseignants payés, les écoles concernées et les provinces éducationnelles.

« Nous sommes très satisfaits de cette première rencontre. Le ministre a mis à notre disposition des collaborateurs avec qui nous allons poursuivre les discussions. Nous sommes au stade de la collecte, raison pour laquelle nous avons demandé une série de données que nous allons exploiter afin de formuler des observations et tirer des conclusions », a déclaré le sénateur Célestin Vunabandi.

Les sénateurs comptent revenir au ministre dans les jours avenir pour lui présenter les conclusions de leur enquête dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des enseignants.
Pour rappel, l’opération de la paie des enseignants par voie bancaire a été décrétée depuis 2012.

POLITICO.CD & ACP

- Publicité -

EN CONTINU