PUBLICITÉ

Sama Lukonde remet à la ministre de la Culture le répertoire contenant 84 mille objets d’arts de la RDC détenus par la Belgique

Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a remis ce jeudi 10 mars 2022 à la ministre de la Culture, Arts et Patrimoines, Catherine Kathungu, le répertoire et la cassette des échantillons des biens culturels de la RDC détenus depuis la colonisation par la Belgique.
La cérémonie de la remise de ces documents importants répertoriant 84 milles objets culturels intervient après la réception par Sama Lukonde, en février dernier,  au Musée Royal de l’Afrique centrale à Tervuren en Belgique des mains de son homologue Belge Alexandre de Croo.

Dans son mot de circonstance, la ministre de la Culture, Arts et Patrimoines a aussi salué la volonté de la Belgique à faire de la question de la restitution un pont qui relie les deux cultures. Elle a relevé que cette question liée à la restitution est déjà au centre des réflexions au sein de son ministère.

« Mon ministère se réjouit de cet inventaire qui va s’ajouter à la collection gérée par l’Institut des Musées nationaux. Les experts de mon ministère discutent de la question depuis plusieurs mois. Il sera créé une commission nationale sur la restitution », a laissé entendre Catherine Kathungu Furaha qui a, par ailleurs, émis le vœu de voir le secteur de la culture être doté d’un cadre légal pertinent pouvant permettre de faire face aux enjeux du moment.

Le chef du gouvernement a quant à lui souligné la portée culturelle de cette restitution dont le processus est déjà déclenché.

« C’est ici, pour moi, l’occasion de saluer l’engagement de son Excellence le Président de la République, qui déjà, dans son rôle de Président de l’Union africaine, avait mis le thème de la culture, art et patrimoines au centre de son action et ainsi de poursuivre le combat que nos aïeux et pères de l’indépendance Patrice Émery Lumumba et Kasa Vubu, qui étaient déjà dans cet engagement du retour du patrimoine culturel congolais sur la terre de nos ancêtres. J’avais apprécié, à juste titre, la portée historique de la position du gouvernement fédéral belge affirmant sa ferme volonté politique et juridique sur la question », a déclaré le Chef du Gouvernement.

Par ailleurs, il a indiqué que ce processus place la RDC dans la nécessité de poser les mécanismes législatifs idoines et de se préparer sur divers plans à affronter cette perspective de portée historique, culturelle, et politique et ainsi répondre à demande de la ministre de la Culture, Arts et Patrimoines de doter la république d’instruments juridiques pour rencontrer ceux de la Belgique.

Il faut dire que cette cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs personnalités notamment quelques membres du gouvernement, du Secrétaire Général à la Culture et Arts ainsi que des cadres et agents de l’Institut des Musées nationaux du Congo.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU