PUBLICITÉ

Assemblée nationale : plus de 40% de députés ne déposent pas leur rapport des vacances parlementaires

La synthèse des rapports des vacances parlementaires entre juin et septembre 2020 mais aussi entre décembre 2020 et mars 2021, renseigne que pour la première fois depuis le début de cette législature, les députés nationaux ont débattu, le 21 octobre 2021, des conclusions de cette synthèse des rapports assorties des recommandations. Pourtant, cela n’a jamais été soumis en plénière pour délibération. Mais, ces rapports ont été approuvés sans débat, apprend-on.

À quelques jours de l’ouverture de la session ordinaire de mars, la synthèse des rapports des dernières vacances parlementaires, apprend POLITICO.CD, indique qu’entre juin 2020 et mars 2021, 31 circonscription n’ont pas vu leurs députés nationaux. 150 sur 181 circonscriptions électorales ont été couvertes par un rapport des vacances parlementaires. 31 autres n’ont pas été concernées car, très souvent, aucun de leurs députés ne s’y est rendu.

Il s’agit notamment de Moanda, Lukula et Luozi, dans le Kongo Central ; Gbadolite, Mobayi Mbongo, Yakoma, dans le Nord-Ubangi; d’Isangi, d’Opala, d’Ubundu et de Yahuma, dans la Tshopo.

D’après ce document, le territoire de Tshikapa, dans la province du Kasaï, paraît être la circonscription la plus abandonnée par ses élus nationaux. Aucun parmi ces députés n’a déposé un rapport des vacances parlementaires.

Alors que le Règlement Intérieur de la Chambre Basse du Parlement exige à chaque élu, pendant les vacances parlementaires, de séjourner dans sa circonscription électorale pendant un mois au moins. Et déposer, conformément au canevas établi par le Bureau de l’Assemblée nationale, un rapport sur la vie politique, administrative, économique, sociale et culturelle de l’entité.

À ce sujet, le Bureau de l’Assemblée générale note que plus de 40% des députés ne déposent pas leur rapport de vacances parlementaires. Et cela s’inquiète le Bureau de la Chambre Basse du Parlement. Sur 500 députés nationaux siégeant dans l’hémicycle, seulement 287 députés qui déposent leur rapport des vacances parlementaires.

C’est ce qui explique que 40% des élus n’ont pas séjourné dans leurs circonscriptions électorales pendant les vacances parlementaires ou n’ont pas rendu compte de leur travail à leurs électeurs pendant la même période.

Les électeurs abandonnés

À Kinshasa, sur 55 députés nationaux, 27 ont pu déposer leur rapport. Le cas de la circonscription de Lukunga en est une illustration éloquente. Dans cette circonscription sur 14 élus nationaux 5 seulement ont déposé leur rapport.

Dans cette synthèse des rapports des dernières vacances parlementaires, l’on apprend que les anciens membres du Bureau de l’Assemblée nationale n’ont jamais déposé leur rapport.

On cite par exemple, la députée nationale, Jeanine Mabunda qui a brûlé par ses absences dans sa circonscription électorale et n’a jamais déposé son rapport des ses vacances parlementaires pendant les deux périodes sus-évoquées.

Il en est de même pour Célestin Musao, Innocent Unyon décédé en décembre 2021. Aubin Minaku, le speaker de l’Assemblée nationale de 2012 à avril 2019. Celui-ci n’a jamais déposé ses rapports.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU