PUBLICITÉ

Assemblée nationale : La CENCO et l’ECC insistent sur la tenue des élections dans le délai constitutionnel

Mgr Donatien N’shole et Révérend Maurice Mondengo qui représentent les Commissions Justice et Paix de la CENCO et de l’ECC ont été reçus en audience, le mercredi 9 mars, par le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia, dans le cadre de leur mission assignée d’accompagner les institutions du pays.

Au sortir de cette audience, Mgr Donatien N’shole, Porte-parole de la délégation et secrétaire général de la CENCO, a renseigné que les deux Commissions Justice et Paix de l’ECC et de la CENCO sont venues chez Christophe Mboso dans le cadre du processus électoral.

D’après lui, ils sont habités par un seul souci, celui d’avoir des élections crédibles, inclusives et apaisées dans le délai constitutionnel en 2023. De ce fait, le Chapelain du Pape, Donatien N’shole a fait savoir qu’il est de leur pouvoir moral et pastoral de contribuer à ce processus électoral et il le fera comme cela a toujours été le cas.

Cependant, il a indiqué que les deux Commissions Justice et Paix ont travaillé sur la feuille de route qu’avait présentée la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Selon eux, cette feuille de route portes d’énormes contraintes relatives notamment au cadre juridique, au financement des élections, à la volonté politique et le Parlement se retrouve partout.

À ce sujet, le Speaker de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso a fait savoir qu’il a mis en place un groupe de travail pour y réfléchir, tout en rappelant à ce groupe-là l’enjeu majeur de l’analyse du traitement des projets de lois y relatifs en vue d’avoir des élections inclusives, apaisées dans le délai constitutionnel.

« Pour cela, on devait mettre de côte tout ce qui peut servir de prétexte pour aller au-delà du délai constitutionnel. Nous sommes là pour manifester notre volonté d’accompagner le pays, mais sans donner du crédit à ce qui amènerait le pays dans des difficultés. Tant mieux, on se comprend bien, Dieu aidant, nous espérons que le pays va dans la bonne direction », a déclaré Christophe Mboso.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU