PUBLICITÉ

Lubumbashi : Le Réseau des Femmes de Sciences dans les Entreprises sensibilise sur la protection environnementale

En marge de la célébration de la journée de lutte pour les droits de la gent féminine, l’Asbl Réseau des Femmes de Sciences dans les Entreprises (RFSE), a saisi l’occasion pour sensibiliser les jeunes filles à être ambassadrices de la protection environnementale. Pour ce faire, Malaika School au quartier Kalebuka dans la périphérie de Lubumbashi, a été choisi à cette fin.

Pour la Présidente du RFSE Nahomie Tshikadi Mbikayi, par cette sensibilisation sa structure a voulu persuader ces écolières à s’investir dans la protection de leur milieu de vie.

« La journée du 8 mars 2022 est principalement axée sur deux points: autonomisation de femmes et filles, ainsi que l’égalité des sexes dans le contexte de lutte contre le changement climatique et de réduction des risques des catastrophes. Ce thème concerne la jeune fille autant que la femme en général. Nous avons préféré cibler la jeune fille, car en le faisant nous pouvons également atteindre leurs mères», a indiqué la Présidente du RFSE.

Et d’ajouter: « Le choix de la gestion des déchets, c’est justement pour que la jeune fille comprenne que, ce processus peut conduire au recyclage, qui a son tour rendra la jeune fille et la femme autonome.«»

Au cours de cette activité, le Réseau des Femmes de Sciences dans les Entreprises a rappelé à la jeune fille le rôle qu’elle doit jouer pour obtenir un environnement sain. De la matrrnelle en passant par l’école primaire jusqu’au niveau secondaire, la sensibilisation a été axée sur la gestion des déchets. « La jeune fille étant une ambassadrice auprès de sa mère, a compris que les immondices jetés dans les tranchées en saison de pluie bloquent le passage de l’eau et favorisent l’érosion, qui à son tour peut détruire même les routes ou conduire à des maladies hydriques lorsque l’eau stagne», a soutenu Madame Nahomie Tshikadi.

A cette occasion, il a été présenté aux élèves un exemple des déchets recyclés. Il s’est agi d’un pneu qui va servir de pot de fleurs.

Dans sa mission d’inciter les filles encore sur le banc de l’école à choisir la filière technique, l’Ingénieure Master en agronomie Marie Michelle Kifinga chargée des projets au sein du RFSE, a encouragé les jeunes filles en classes terminales à s’orienter également vers les sciences agronomiques.

Avec comme objectifs notamment de: renforcer le nombre et la position des femmes des sciences dans les mines et dans les Entreprises; créer des sociétés dirigées par les femmes; former les femmes dans la filière technique, le RFSE milite dans la promotion et défense des droits de la gent féminine.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU