PUBLICITÉ

Ituri : Le Gouverneur militaire et les leaders communautaires plaident pour la libération des membres de la Task Force pris en otage par les CODECO

Le gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Johnny Luboya N’kashama, a échangé avec la délégation composée des leaders communautaires de l’Ituri autour de la libération des membres de la Task Force pris en otage, au cours d’une réunion extraordinaire élargie du comité provincial de sécurité.

Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, le Lt Jules Ngongo Tshikudi, il s’agit d’une rencontre initiée par le chef de l’exécutif provincial militaire, le Lt général Johnny Luboya N’kashama, dans son souci majeur de trouver ensemble avec les leaders communautaires de l’Ituri une issue favorable pour arriver à la libération des membres de la Task Force pris en otage par la milice CODECO à Yalala, une localité située à 2km de la cité de Bambu, dans le territoire de Djugu depuis plus de deux semaines.

Au sortir de la réunion avec l’autorité provinciale, tous les représentants des communautés, à savoir : G5, la communauté Lori, Ente, Nyali, Unadi, Alur Mambamusa et Libaru, ont salué l’initiative prise par cette dernière qui les a associés dans cette démarche qui s’inscrit dans le cadre de la recherche de la paix. Quelques membres de Task force restés à Bunia ont participé également.

Dans leurs messages respectifs unanimes, adressés à la milice CODECO, ces leaders communautaires ont demandé à cette dernière de libérer sans délai leurs frères partis pour la recherche de la paix dans la région, car, ont-ils indiqué, il n’y aura pas développement en Ituri sans la paix, avant de solliciter la milice CODECO de trouver la possibilité de libérer les membres de la Task Force, sans conditions, et au Chef de l’Etat de s’impliquer dans cette démarche.

Depuis le 16 février, la délégation de la Task Force conduite par le coordonnateur Thomas Lubanga a été prise en otage par la milice CODECO, rappelle-t-on.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

EN CONTINU