PUBLICITÉ

Assemblée nationale : Dépôt d’une proposition de loi portant protection de l’étudiant en RDC

Le Député national, Babanga Anicet a déposé, le vendredi 4 mars au service courrier du Bureau de l’Assemblée nationale, une proposition de loi portant protection de l’étudiant en République Démocratique du Congo. Cette proposition de loi comporte quatre chapitres et plus de 120 articles.

Selon son initiateur, aucune loi porte l’étudiant en RDC. Il existe une loi-cadre qui est insuffisante. D’où, il a constaté un vide juridique dans le secteur de l’Enseignement Supérieur et Universitaire pour protéger l’étudiant congolais.

De ce fait, cet élu a proposé une loi qui, d’après lui, permet de protéger l’étudiant sur le plan juridique, social, académique et culturel.

Babanga Mpotiyolo Anicet a indiqué que le législateur congolais est obligé de proposer une disposition qui procure la pleine jouissance de droits de l’étudiant. Par exemple, dit-il, l’accès aux soins médicaux qui est difficile pour l’étudiant.

« L’étudiant n’a pas assez de considération, même pour défendre ses intérêts, il est brimé sans ménagement par une police non professionnelle qui pénètre impunément sur le site universitaire. On rappelle par exemple que depuis plus de deux mois que l’étudiant devait retrouver le chemin de l’auditoire, mais à cause de la grève des enseignants, l’étudiant reste à la maison », a-t-il déclaré.

Pour lui, les manifestations estudiantines doivent être encadrées et non réprimées avec des balles réelles et gaz lacrymogènes. L’étudiant, poursuit-il, a droit de revendiquer pour que les cours reprennent.

Le député national, Babanga Anicet a appelé au soutien de tous les étudiants et établissements d’enseignement supérieur et universitaire de la RDC, en vue de l’aboutissement «heureux» de cette proposition de loi.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU