PUBLICITÉ

La RDC et les États-Unis s’accordent à lutter contre le travail des enfants

La République Démocratique du Congo et les États-Unis d’Amérique ont signé, ce jeudi 03 mars, une Lettre d’intention (MOU) pour collaborer ensemble dans le domaine du droit du travail et la protection des travailleurs congolais.

D’après la presse présidentielle, la Signature a eu lieu au Palais de la Nation, entre d’une part, Théa Lee, la vice ministre américaine du travail en charge des affaires internationales et d’autre part, Claudine Ndusi, la ministre congolaise du travail et de la prévoyance sociale, sous le regard de Guylain Nyembo, le directeur de cabinet du chef de l’État et de l’ambassadeur américain, Mike Hammer

Par cette signature, les deux pays s’engagent à oeuvrer de concert pour améliorer la protection des travailleurs au Congo et pour lutter contre le travail des enfants, notamment dans le secteur minier en RDC.

Les USA ont débloqué une enveloppe de 4 millions USD pour accompagner ce projet.

Mardi 1er mars 2021, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge avait reçu cette délégation du Bureau international des Affaires du Travail des États-Unis d’Amérique, conduite par l’Ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer.

Selon la cellule de communication de la Primature, cette délégation américaine a salué les efforts du gouvernement de la République Démocratique du Congo en ce qui concerne l’Etat de droit et la bonne gouvernance.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU