PUBLICITÉ

RDC : L’UDPS envisage de reviser « certains articles » de la Constitution

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) envisage la modification de « certains articles » de la Constitution qu’elle considère inopportuns. C’est Jimmy Ambumba, Président de la commission politico-administrative et juridique du parti présidentiel, qui l’a déclaré sur TOP CONGO FM.

« L’UDPS est favorable à la modification de la constitution », a soutenu Jimmy Ambumba. Et d’ajouter : « Notre préoccupation, c’est de revisiter certains articles de la loi fondamentale qui, par méchanceté, existent dans notre Constitution.»

Pour justifier cette tendance à réviser la constitution, Jimmy Ambumba a donné comme illustration l’article 10 de la Constitution qui donne « la nationalité en bloc parce qu’un groupe de gens se retrouveraient sur le sol Congolais à son indépendance, sans toutefois mettre des garde-fous, catégoriser le degré de nationalité, prendre des mesures conservatoires au cas où le bénéficiaire de cette nationalité marche sur les intérêts du Congo.»

S’agissant de la période où devrait intervenir cette révision face aux élections de 2023, le Président de la commission politico-administrative et juridique de l’UDPS a argué que la Constitution n’a pas prévu de moment où elle devrait être modifiée. « C’est lorsque le besoin se fait sentir, lorsqu’il y a urgence pour l’intérêt supérieur de la nation. On peut donc intervenir à tout moment. Le Chef de l’État Félix Tshisekedi n’a nullement l’intention de changer la Constitution. Nous parlons droit, la modification de la Constitution, c’est autre chose », a martelé Jimmy Ambumba.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU