PUBLICITÉ

Le Pape François annonce sa visite en RDC après les tensions de guerre en Europe

Le Pape François pourra, cette année même, se rendre en République Démocratique du Congo. Cette annonce a été faite mercredi 02 mars 2022 par le sénateur congolais Jean Bakomito, à partir du saint siège où le « souverain » pontife a, pendant quelques minutes, rencontré les parlementaires congolais catholiques, en séjour au Vatican.

De son vrai nom, Jorge Mario Bergolio, le « saint père » effectuera une première visite au Congo, peu après les tensions qui écument actuellement l’Europe, caractérisées par les contre-offensives armées entre la Russie et l’Ukraine. « Il a rassuré qu’il a le voyage du Congo dans son agenda. Il sera chez nous après que les tensions se soient calmées en Europe avec ce qui se passe en Ukraine. Le Pape nous a accordé juste quelques minutes », a révélé Bakomito, sur Top Congo FM.

La visite des parlementaires congolais en Europe, plus particulièrement à Rome, rentre dans le cadre du réseau des parlementaires catholiques. Profitant de leurs séjours, ces derniers ont prié avec le Pape François pour le Congo, déchiré par l’insécurité à l’Est. « Nous sommes venus prier avec le Pape pour notre pays, surtout pour ce qui se passe à l’Est, pour nos autorités, notre population, pour que notre pays avance et retrouve la paix recherchée par tous », a signifié le sénateur Jean Bakomito.

Selon lui, le Pape a rassuré qu’il va prier pour le Congo et il a demandé aux parlementaires de mieux faire leur travail en tant que représentants des peuples. « Il nous a exhortés à travailler avec amour et abnégation pour contribuer au développement du pays », a-t-il ajouté, dans les propos rapportés par Top Congo FM.

Il sied d’indiquer que la dernière visite d’un souverain pontife en RDC remonte au 14 août 1985. Jean-Paul II, alors Pape à l’époque, s’était rendu au Congo notamment pour proclamer bienheureuse la sœur Anuarite Nengapeta.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU