PUBLICITÉ

Ituri : Les FARDC renforcées en effectifs et logistiques

De retour d’une mission d’une dizaine de jours à Kinshasa, le Gouverneur militaire de l’Ituri, Johnny Luboya Nkashama, a annoncé devant les chevaliers de la plume, les membres du comité provincial de sécurité, les chefs de divisions, forces vives que le gouvernement central vient d’envoyer du renfort, en troupes et logistiques pour combattre les groupes armés qui continuent à endeuiller la province de l’Ituri.

Dès son arrivée à Bunia, le général Johnny Luboya Nkashama s’est adressé aux différentes couches de la population, à l’esplanade du gouvernorat de province avant d’animer un point de presse au cours duquel il est revenu sur ses priorités pour que la province de l’Ituri retrouve la quiétude et la stabilité.

« Je suis déterminé à poursuivre avec les opérations militaires contre les groupes armés en Ituri jusqu’à la fin de mon mandat », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le gouverneur militaire a invité les différentes structures qui s’impliquent dans la recherche de la paix en Ituri, notamment la Task force, de poursuivre leur travail, tout comme l’armée qui va poursuivre sa mission de combattre tous ceux qui ont pris les armes contre la République.

S’agissant du volet relatif à la lutte contre le chômage, le gouverneur militaire a annoncé le début, dans les prochains jours, de vastes projets communautaires pour donner de l’emploi aux jeunes.

Le général Johnny Nkashama a mentionné entre autres le programme de développement de 145 territoires dont l’Ituri est bénéficiaire.

« Il a également évoqué le programme de Démobilisation, désarmement, réinsertion communautaire et stabilisation ainsi que d’autres projets d’investissement pour lesquels il demande principalement aux jeunes de se tenir prêts à saisir cette opportunité », rapporte la radio Okapi.

Confrontées à une crise sécuritaire persistante depuis une dizaine d’années , les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu sont placées sous état de siège depuis mai 2021 et leur administration confiée à des officiers militaires et policiers.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU