PUBLICITÉ

Ituri : Plus de 500 otages déjà libérés par l’armée depuis le début de l’état de siège

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC annoncent avoir libéré plus de 500 civils pris en otage par des groupes armés actifs dans les parties Nord et Sud de cette province depuis le début de l’état de siège instauré par le commandant suprême, Félix-Antoine Tshisekedi, le 06 Mai 2021.

Cette annonce est faite à POLITICO.CD ce dimanche 27 Février 2022 par le Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée dans cette province qui annonçait la libération dernière de huit civils par l’armée congolaise de mains des rebelles ADF au village Luna Samboko situé dans le territoire d’Irumu.

« Les forces armées de la République Démocratique du Congo ont libéré huit compatriotes congolais qui étaient en captivité entre les mains des ADF…Actuellement ils sont dans leurs familles respectives et ils ont été pris en charge par les forces armées. Hormis ces otages, il faut rappeler que depuis l’état de siège jusqu’à nos jours, nous avons libéré plus de 500 otages dans les fronts nord comme dans les fronts Sud » déclare le porte-parole de l’armée.

D’après toujours l’armée, toute cette libération a été possible grâce aux opérations militaires menées dans les forces armées congolaises dans les fronts Nord et Sud de cette province où des groupes armés sont actifs et sèment terreur et désolation parmi la population civile.

Le lieutenant Jules Ngongo demande à la population de « faire à son armée, de collaborer avec les forces armées parce la paix est à ce prix et surtout à ce moment où nous menons les opérations en profondeurs où l’ennemi fui les combats et s’attaque aux vulnérables, à la population et aux convois ».

Gloire Mumbesa depuis Bunia

- Publicité -

EN CONTINU