PUBLICITÉ

Beni : Plus de 5 miliciens Maï-Maï arrêtés par les FARDC à Bashu

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo – FARDC – annoncent avoir arrêté cinq présumés bandits à mains armées dans la chefferie de Bashu en territoire de Beni (Nord-Kivu).

C’est le Capitaine Antony Mualushayi, porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel Sokola 1 Grand-Nord qui l’a fait savoir à la presse ce jeudi 24 février 2022. Il indique que ces présumés bandits sont auteurs de plusieurs cas d’insécurités dans cette partie du territoire de Beni.

« Aujourd’hui nous avons mis la main sur plusieurs jeunes qui se réclament des Maï-Maï à Bashu, tous sont du même village, malheureusement qui tuent leurs frères et alors c’est inacceptable. Nous n’arrivons pas à comprendre comment un congolais peut arriver à tuer son frère. Au delà de combattre les ADF nous devons comprendre que nous avons un devoir à faire le travail de chercher la paix et la paix nous allons la retrouver ensemble », a-t-il fait savoir.

Ces rebelles sont accusés de commettre plusieurs assassinats dans cette partie de la République.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU