PUBLICITÉ

RDC/Clôture des consultations au CNJ : 1.365 structures de la jeunes consultées

Après 17 jours des travaux, le conseil national de la jeunesse (CNJ) a clôturé ce mercredi 23 février ses consultations pour la ville province de Kinshasa.

Lancé depuis le 7 février, ces consultations avaient pour but non seulement de recevoir les désidératas de la jeunesse Kinoise en particulier et congolaise en général, mais aussi recueillir les propositions afin de constituer un document final qui sera remis au Président de la République Félix Tshisekedi.

« Ces consultations ont pour but de récolter les avis et considération de la jeunesse de la ville province de Kinshasa en particulier et des jeunes de la RDC en général, afin de pouvoir à la fin de cette démarche émettre pour la toute première fois de l’histoire du conseil national de la jeunesse, un programme national de la jeunesse congolaise, qui va devoir comporter d’une part les besoins en terme de désidératas mais d’une les propositions pour un Congo nouveau fort et prospère», a déclaré le président du CNJ, William Mukambila.

En marge de ces consultations, le président du conseil national de jeunesse invite ce samedi 26 février toutes les structures consultées à une activité de restitution qui se tiendra au palais du peuple, avant de procéder à la remise du document final sanctionnant ces consultations auprès du Chef de l’État.

« Nous avons pris l’engagement après ces consultations pour la ville province de Kinshasa, d’appeler toute la jeunesse de la ville province de Kinshasa, à une activité dénommée une tribune d’expression populaire au palais du peuple, le 26 février 2022 en marge de ces consultations pour une restitution avant de pouvoir remettre en derrière essor le dernier document des desiderata mais aussi des propositions en terme des solutions au premier citoyen de la République je cite, son excellence Monsieur le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo », a annoncé William Mukambila.

En termes des chiffres, ces consultations ont connu la participation de 1.365 différentes structures de la jeunesse consultées.

« Nous avons par ici consulté pour le compte des mouvements et associations, ONG fondation et parti politique, un total de 1.365 qui ont pris part à ces consultations. Chacun a essayé de nous présenter par écrit et verbalement quelques désidératas et quelques pistes de solutions, et un cahier des charges a été déposé auprès de nos services », a-t-il renchéri.

Le président du conseil national de la jeunesse, William Mukambila, précise que les consultations vont se poursuivent dans les provinces de la RDC mais aussi les congolais de la diaspora afin de s’imprégner des différents problèmes auxquels fait face la jeunesse congolaise.

Bernard Mpoyi

- Publicité -

EN CONTINU