PUBLICITÉ

RDC/Lubumbashi : l’augmentation unilatérale du prix de transport va coûter des amendes (Mairie)

L’Hôtel de Ville de Lubumbashi entend remettre de l’ordre dans le secteur du transport en commun. Désormais, apprend-t-on, il ne sera plus question pour les chauffeurs d’agir comme bon leur semble.

Pour ce faire, la marie de Lubumbashi préconise des fortes amendes contre les chauffeurs qui seront reconnus coupables des contraventions routières. Les montants varient selon les infractions et types des véhicules.

Face à plusieurs plaintes de la population concernant l’augmentation du prix de transport, la mairie de Lubumbashi a pris des dispositions pour remettre les choses sur les rails.

Par exemple, l’augmentation unilatérale du prix de transport va coûter au chauffeur du Mini-bus jusqu’à 400.000 Fc contre 250.000 Fc pour celui du Taxi.

La contravention de Kimbirite consistant à prendre les gens en dehors des parkings autorisés ou à faire le demi-terrain, va désormais coûter 300.000 Fc pour le Mini-bus et 200.000 pour le Taxi.

Pour les véhicules assurant le transport sans couleur jaune et rouge, les amendes sont fixées à 200.000 Fc pour le Mini-bus et 150.000 FC pour le Taxi.

Les véhicules travaillant sans s’acquitter de la quittance journalière auront à payer 150.000 Fc pour le Mini-bus et 100.000 pour le Taxi.

Ces différentes amendes sont une manière de décourager les mauvaises pratiques entretenues depuis quelques temps par les chauffeurs, confie une source, à la mairie de Lubumbashi.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU