PUBLICITÉ

Ituri : La Cour militaire condamne un officier FARDC à 12 mois de prison pour évasion avec négligence

La Cour militaire de l’Ituri, sous la présidence du colonel magistrat Kelly Dienga Akelele, a acquitté le lieutenant-colonel Camille Zonzi, directeur de la prison centrale de Bunia et condamné à douze (12) mois de prison l’Adjudant en chef Daniel Tahingo Eyolo, pour évasion avec négligence. C’est ce qui révèle l’arrêt rendu à l’issue de l’audience publique tenue le vendredi 18 février dernier.

Le Lt colonel Camille Zonzi était poursuivi pour préventions d’évasion de détenu et violation de consignes.

- Publicité-

Deux renseignants, renseigne la Cour militaire, avaient déchargé le Lt colonel Camille Zonzi lors de l’audience précédente, sur l’absence d’un acte matériel qui a entraîné l’évasion du détenu Losiya Mohindo, poursuivi pour association de malfaiteurs, détention illégale d’armes, meurtre et enlèvement.

Par ailleurs, la Cour militaire de l’Ituri signale qu’elle aurait exploité les négociations qui ont eu lieu entre le directeur de la prison centrale de Bunia, l’évadé et sa femme autour d’une somme de 1500 USD.

La Cour militaire a, par contre, infligé une peine de douze mois de servitude pénale principale (SSP) à l’Adjudant en chef, Daniel Tahingo Eyolo, pour évasion avec négligence.

L’Adjudant en chef Daniel Tahingo Eyolo est, au-delà de sa condamnation, obligé de payer une somme de 150.000 FC de frais d’instance dans un délai de 14 jours, faut de quoi, il subira trois mois de contrainte par corps.

Christian Malele

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU