PUBLICITÉ

RDC : RAM devient gratuit, tous les sites connectés au wifi resteront opérationnels

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a annoncé, ce vendredi 18 février lors du 41è réunion du Conseil des Ministres, le projet de décret pour la fin de paiement de Registre des Appareils Mobiles (RAM) à partir de ce 1er mars 2022. Cela veut dire que les usagers des appareils mobiles ne seront plus facturés.

Toutefois, apprend-t-on, les universités, les espaces publics couverts à ce jour continueront à offrir du wifi gratuit aux étudiants et à la population, et au-delà des 8 sites déjà opérationnels à Kinshasa. D’après nos sources, le RAM compte lancer sous peu une « importante » opération de mise à disposition de 120 sites accessibles, à internet gratuitement 24h/24 dans les provinces. Mais il sera recommandé recommandé à tout utilisateur d’appareils mobiles de vérifier l’authenticité de son téléphone pour s’assurer de sa conformité.

Il sied de rappeler que RAM a été lancé le 24 septembre 2020 avec la mission de :

  • protéger les utilisateurs contre les effets néfastes des téléphones contrefaits et optimiser la qualité des réseaux sociaux congolais ;
  • lutter contre le vol des appareils mobiles et protéger les données à caractère personnel ;
  • développer des projets dans le secteur du numérique congolais, comme connexion internet gratuite aux étudiants, à la population dans les grandes places publiques ;
  • promouvoir des applications logicielles adaptées à la RDC et assurer une plus grande utilisation du numérique.

En dépit de cela, RAM avait suscité un tollé auprès de l’opinion. Certains mouvements ou organisations de la société avaient revendiqués la suppression de son prélèvement.

Le ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa, a indiqué, après l’annonce de l’annulation de prélèvement RAM, que d’ici à cette échéance, le temps sera mis à profit pour comprendre, entreprendre les travaux techniques de réinitialisation des paramètres de la base des données pour qu’il n’y ait aucune ponction.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU