PUBLICITÉ

RDC : Plus de 500 vaches pillées et une centaine de maisons brûlées par des rebelles FPIC-ADF à Irumu

Plus ou moins 650 vaches domestiques ont été emportées et au moins 102 maisons incendiées dans une nouvelle incursion armée perpétrée par les rebelles identifiés à une coalition FPIC-ADF dans les localités de Nderembi et Obe en groupement Kabarole, chefferie des Bahema, en territoire d’Irumu.

Selon le Chef de la chefferie des Bahema d’Irumu, Mr Bahenduka, ces miliciens ont commis ces actions dans la matinée de jeudi 17 février 2022 et se sont dirigés vers les chefferies de mobala et des babelebe. Selon toujours ce chef coutumier, plusieurs autres biens importants appartenant à la population ont été emportés par ces hommes armés.

« Ils ont pillé au moins 680 vaches et ont incendié 102 maisons. Ils ont aussi commis plusieurs autres dégâts. Ce sont des ADF, selon les rescapés, ils ne ressemblaient pas aux autochtones. Ce sont des ADF coalisés avec la milice FPIC, une milice locale », a-t-il expliqué.

Pour lui, les autorités sécuritaires doivent garantir la protection des personnes et de leurs biens dans la chefferie des Bahema d’Irumu, en proie aux multiples attaques des miliciens et des groupes armés étrangers avec le risque de voir ces populations disparaître de cette carte géographique coutumière.

En outre, le chef Bahenduka appelle sa population à la dénonciation à temps pour des interventions urgentes des forces loyalistes, puis à mieux collaborer avec ces FARDC pour neutraliser l’ennemi.

L’administration militaire qui dirige la région, depuis mai 2021, n’a pas encore communiqué sur ces nouvelles incursions signées par des ADF coalisés aux groupes armés locaux. Toutes fois, les opérations militaires conjointes engagées par les FARDC-UPDF sont en cours dans la zone d’Irumu tourmentée par des théâtres sanglants des miliciens qui écument la province de l’Ituri.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU