PUBLICITÉ

RDC: « Le report des IXe Jeux de la francophonie n’est nullement objet de manque de capacité organisationnelle » ( Gouvernement)

Intervenant lors de la réunion du conseil des ministres de vendredi dernier, le Ministre de l’Intégration Régionale, Didier Mazenga a rendu compte de la réunion du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) qui s’est tenue le 8 février 2022 et qui a été décidé du report des neuvièmes Jeux à Kinshasa pour le mois de juillet 2023.

Le Ministre de l’Intégration Régionale a souligné que ce report n’est nullement
objet ni de manque de capacité organisationnelle, encore moins de la volonté politique des autorités congolaises.

D’après le ministre de tutelle, cette décision du Conseil est plutôt motivé par le souci d’améliorer davantage les conditions d’organisation.

Didier Mazenga a aussi fait savoir que ce rapport qui arrange visiblement la République Démocratique du Congo, devrait davantage être mis à
profit notamment pour une meilleure préparation des athlètes congolais qui doivent compétir et remporter des titres lors de cette grande fête de la Francophonie.

En outre, le patron de l’Intégration Régionale a présenté au Conseil, la situation sur les avancées qui ont été enregistrées dans les préparatifs des neuvièmes Jeux de la Francophonie tant sur le plan financier, infrastructurel qu’organisationnel.

Les IXe Jeux de la Francophonie, initialement prévus en 2022 en République démocratique du Congo (RDC), ont été reportés à 2023, a annoncé mardi l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) au regard de l’agenda sportif international.

La RDC, désignée en 2019, devait organiser ces Jeux en 2021, avant que la pandémie n’oblige à un report à 2022, puis, désormais, à 2023, selon la recommandation du CPF, un des organes de direction de l’OIF avec le Sommet et la Conférence ministérielle

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU