PUBLICITÉ

La RDC veut acquérir un satellite

Le Gouvernement Congolais a exprimé, ce vendredi 11 février, sa volonté d’acquérir un satellite. C’était lors de la 40è réunion du Conseil des Ministres conduit par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi par visioconférence.

En effet, dans le but de développer et déployer un système spatial performant
d’observation, le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, José Mpanda, a porté à l’intention du Conseil de la nécessité d’acquérir un satellite d’observation de la terre devant assurer la surveillance et la maîtrise de la vaste étendue de la République Démocratique du Congo tout en proposant « RDC – SAT » comme nom.

Cette acquisition qui devrait se faire, apprend-t-on du compte rendu de ce Conseil, au travers l’Établissement Public à caractère scientifique et technologique dénommé Centre National de Télédétection (CNT),
offre à notre pays plusieurs avantages.

Selon la même source, du point de vue économique et financier, la République Démocratique du Congo pourra attirer des investissements qui devront se traduire par la création des emplois et une contribution significative au budget de l’Etat au moyen de diverses taxes relatives auxdits investissements.

Sur le plan sécuritaire, peut-on lire, « RDC-SAT » aidera le pays dans la gestion efficiente de ses frontières, particulièrement celles de la partie Est qui est confrontée à des forces négatives de tout bord et ce, depuis plusieurs décennies.

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique a aussi
présenté, renseigne-t-on, au Conseil le projet de partenariat avec une structure internationale habilitée qui concrétisera ce grand projet.

Il sied de noter qu’après débat et délibérations, ce dossier a été adopté par le Conseil des Ministres.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU