PUBLICITÉ

Nord-Kivu : Le gouverneur militaire suspend la paie mensuelle et avantages sociaux de membres du gouvernement civil et députés provinciaux

Les membres du gouvernement provincial en congé et ceux de l’assemblée provinciale ne sont plus éligibles à la paie mensuelle et avantages sociaux qu’ils percevaient jusque-là. Ainsi a décidé le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima Kongba .

D’après une note dont POLITICO.CD s’est procuré la copie, l’exécutif provincial dit avoir pris cette décision après concertation avec les conseillers principaux et avis favorables de la direction du Budget et des Finances afin d’assurer le bon fonctionnement des activités du gouvernement militaire et pour l’efficacité de l’exécution des orientations de l’autorité provinciale.

Dans cette note, le gouverneur militaire décide également :

  • Il est accordé un fonds hebdomadaire de 1 000$ au directeur de cabinet du gouverneur de province aux fins de couvrir les urgences de fonctionnement du cabinet ;
  • Un forfait hebdomadaire de fonds secrets de recherche de 500$ est accordé à chacun des conseillers en charge des opérations et des renseignements ;
  • Aux conseillers principaux en charge de communication et des finances ainsi qu’à l’expert près du Gouverneur en charge du budget, un montant de 500$ comme frais de fonctionnement ;
  • Les fonds secrets de recherche dus aux Gouverneur et vice-gouverneur sont libérés conformément au budget 2022;
  • Les cadres politiques non actifs cessent d’être éligibles à la paie mensuelle jusqu’à la reprise de leurs fonctions ;
  • Les fonds secrets de recherche ne sont pas dus qu’aux autorités réellement en fonction conformément aux instructions de la cour des comptes. Il en est de même pour tout autre avantage dont le soubassement est le travail réalisé à l’instar des primes de mobilisation de ces recettes et d’encadrement des dépenses.

Il sied de préciser que ces décisions qui sont déjà en vigueur, sont exécutées par l’ordonnateur délégué et le directeur du budget de la Province du Nord-Kivu.

En rappel, c’est depuis le 30 avril que le président de la République, Félix Tshisekedi a décrété l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. Cette décision a été prise « au regard de la gravité de la situation dans ces deux provinces conformément à l’article 85 de la constitution ».

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU