PUBLICITÉ

Sud-Kivu : Des hommes armés tuent 3 personnes d’une même famille à Bagira

Des hommes armés ont assassiné trois personnes d’une même famille dont l’une laisse derrière elle un bébé de deux (2) mois. Cette éruption des hommes armés a eu lieu dans la nuit de dimanche 6 février dernier vers 21 heures au quartier Cikonyi, dans la commune de Bagira à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Les victimes sont toutes des femmes : la belle-mère âgée de 70 ans, la belle-fille âgée de 50 ans ainsi que la fille âgée de 22 ans, celle qui a laissé un bébé de deux mois. Elles ont été abattues de sang-froid par des hommes armés qui ont fait éruption dans leur domicile.

D’après Patience Bengeya, bourgmestre de Bagira, ces bandits ont abattu leurs victimes sans un motif clair, et ce, à l’absence du père qui travaille comme sentinelle en ville.

« Un groupe de personnes armées est apparu chez Mr Mwenze qui est sentinelle en ville, ils ont retiré sa mère, sa femme de 50 ans, et sa fille de 22 ans. Ils les ont retirées dehors avant de les abattre, leur ôtant ainsi la vie. Je ne connais pas encore le mobile de cet assassinat », relate le bourgmestre de la commune de Bagira.

Par ailleurs, la société civile urbaine de Bukavu estime que ce regain d’insécurité dans la ville de Bukavu démontre l’inefficacité des mécanismes des services de sécurité. 

« C’est un regret de constater que l’insécurité est devenue monnaie courante dans la ville. Cela prouve à suffisance que les services de sécurité n’ont pas su développer des mécanismes pour lutter contre l’insécurité au niveau de la ville », a déclaré Jackson Kalimba, président de la société civile urbaine.

Signalons que trois (3) armes AK47 et cent quatorze (114) minutions ont été ramassées le 24 janvier dernier dans un champ dans ce même quartier.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU